Vêtements

Une nouvelle solution pour l’ancien conditionnement

C’est le travail des publicitaires de relancer un produit par de simples changements de packaging. Et pourtant, c’est le produit que le client conservera, pas son emballage. Mais, tout aussi bizarrement, le même produit dans son ancien conditionnement va perdre de son attrait et les distributeurs agréés vont parfois refuser de le commercialiser, de continuer à le mettre en rayon. Il va donc falloir trouver une solution. Celle de changer tous les emballages pourrait bien s’avouer moins intéressante que l’appel à un déstockeur pour acheter tout l’ancien stock et le mettre en vente sur son propre marché attitré.



Le déstockage pour terminer d’écouler des séries

De la mode qui en chasse une autre à la technologie récemment sortie qui vient surpasser la précédente, tout évolue à grande vitesse. Une vitesse qui ne laisse pas toujours, aux sociétés, le temps de trouver preneur pour l’intégralité de la production effectuée. Pour palier à ces soucis d’invendus, des professionnels tels que soldoo.com sont à même de mettre en relation entreprises et magasins spécialisés pour que les références mises au rebut ne passent pas, plus tard, en pertes et profits.

L’avènement d’internet

Dans une société où la technologie avance à toute allure, comment ne pas se tourner vers la solution du déstockage internet ? Les professionnels l’ont bien compris, s’appuyer sur un réseau capable de faire connaître leurs produits au travers le monde peut ouvrir bien des marchés et, également, permettre d’en toucher de nouveaux lorsque ceux du pays d’origine se révèlent bouchés. Ainsi, une fin de collection, siglée par une grande marque, par exemple, pourra séduire une toute nouvelle clientèle au delà des frontières habituelles. Ces surplus de stock, grâce à une promotion efficace des déstockeurs sur internet, offriront alors de belles perspectives.

Des milliers de références concernées

Entre le besoin de procéder à la liquidation d’une fin de série pour que l’investissement de départ ne soit pas perdu sur cette toute nouvelle référence qui n’a pas, finalement, atteint les objectifs, ou le surplus de stock qui, arrivé en fin de référencement, ne sera plus distribué par les revendeurs habituels de la marque, il reste une chance : le déstockage. Il permet, aussi, de liquider des invendus qui n’avaient pas trouvé leur cible lors du lancement mais qui, avec ces nouveaux prix, ce nouveau réseau de commercialisation et cette nouvelle clientèle, devraient être rapidement écoulés.