Electroménager

Contrecarrer l’annulation de commandes

Quand un client décide, au dernier moment, de procéder à une annulation de commandes, que ce soit pour des litiges sur un transport, pour des problèmes financiers empêchant le règlement des marchandises ou toute autre situation, que deviennent les articles ? Une question qui, malheureusement, revient souvent sur le tapis. La meilleure solution est alors de faire le choix du déstockage. Non content de libérer les espaces dans les réserves, il permet, en outre, de réaliser des bénéfices sur des produits qui semblaient voués à la perte. En effet, leurs tarifs revus à la baisse attirent une clientèle réellement demandeuse.

Les invendus ont une issue : le déstockage

A l’heure où les marchandises sont écartées de la vente, soit parce qu’elles sont désormais passées de mode, soit parce qu’il a été décidé de changer d’emballage ou parce qu’une nouvelle gamme, plus performante encore, a été lancée sur le marché, il s’avère nécessaire de leur trouver une possible reconversion. Dans cette optique, des spécialistes se proposent de prendre en charge ces références afin de les redistribuer dans des réseaux adaptés.

Des produits invendus mais intacts

Qu’ils proviennent de cessation d’activité, de changement de linéaire, de fins de séries ou encore d’entreprises en liquidation judiciaire, des milliers de références, dont la qualité n’est pourtant pas remise en cause, sont placées en attente d’une éventuelle issue plus heureuse qu’une destruction. A qui font appel ces sociétés en quête d’un nouveau marché ? Tout simplement aux professionnels du déstockage, ceux qui savent vers qui se tourner pour écouler des lots déstockés. En effet, forts d’un réseau de revendeurs, soldeurs ou grossistes, ils offrent de belles opportunités, aussi bien aux sociétés en mal de clientèle qu’aux acheteurs en recherche de bonnes affaires.

L’ultradiscount en renfort

Parmi ces spécialistes de la revente, existent des enseignes d’ultradiscount qui se fournissent chez les grossistes tels que Soldoo. Parmi leurs achats, il est possible de trouver des produits de grandes marques n’ayant pas réussi à écouler leur stock, des nouveautés qui n’ont pas séduit, des denrées en approche de date limite d’utilisation optimale (DLUO), ou encore des articles de bazar produits en trop grandes quantités. Autant de références qui, une fois remises en rayon, feront l’affaire de bien des foyers dont la quête ultime est de remplir le caddie sans se ruiner.